L’action syndicale à l’OIT pour une convention contre les violences

L’Organisation internationale du travail (OIT) a adopté, le 21 juin 2019, à l’occasion de ses 100 ans, une convention (texte normatif, qui s’impose au droit national), accompagnée d’une recommandation (guide d’application concret et détaillé), contre les violences et le harcèlement au travail. Il s’agit d’une grande victoire pour les travailleuses et travailleurs du monde, qui fait suite à 7 ans de mobilisation de la Confédération syndicale internationale (CSI) et de ses 300 organisations affiliées présentes dans 151 pays. Son contenu a été construit à l’issue de 2 ans de négociations à Genève, durant lesquelles c’est la CGT qui représentait les travailleuses et travailleurs français·es.

Lire la suite

Women on Waves

En mars 2017, une table-ronde des Journées intersyndicales Femmes a été consacrée au droit à l’avortement ; ce n’était, bien sûr, pas la première. Les expériences croisées de militantes de Women on Waves, du Planning familial de Seine-Saint-Denis, et du mouvement polonais Czarny protest ont montré des formes différentes et convergentes d’actions au plus près des femmes concernées et d’interpellation publique. Parce que nous connaissons souvent mieux dans nos milieux l’action du Planning et les manifestations massives en Pologne, nous reproduisons ici l’intervention de Laetitia Zenevich, pour Women on Waves/Women on Web.

Lire la suite

Femmes zapatistes, luttes, rencontres et non-mixité

Le mouvement zapatiste est né dans les montagnes du Chiapas (à la frontière sud du Mexique) dans les années 1980. Dès le départ, des femmes intègrent l’armée zapatiste de libération nationale. En 1993, les femmes posent leurs conditions lors de consultations sur le soulèvement : la loi révolutionnaire des femmes. Celle-ci affirme le droit des femmes à participer à tous les niveaux de l’organisation au même titre que les hommes, à reprendre le contrôle de leurs vies et de leurs corps, et à s’organiser entre femmes. Cette loi est adoptée et les zapatistes n’ont jamais cessé de réaffirmer ces revendications.

Lire la suite

La santé publique en Grèce, on affûte les couteaux pour réduire les dépenses

Dès 2010, la « crise de la dette » grecque a servi de prétexte aux institutions dominantes, parmi lesquelles la troïka constituée de la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international, pour organiser méthodiquement, à une cadence soutenue, le démantèlement du Système national de santé (ESY) hellénique et lui substituer « clé en main » un modèle hypothétiquement plus efficient à moyen et long terme. Porté par ces institutions puissantes, hégémonique depuis les années 2000, ce modèle est fondé sur une conception marchande de la santé, qui renonce à l’espoir de la constituer en un droit humain fondamental accessible à tous et toutes, en fonction des besoins de chacune et chacun.

Lire la suite

La Déclaration de Philadelphie de 1944 de l’OIT et son actualité

Le 10 mai 1944, la Conférence générale de l’Organisation internationale du travail (OIT), réunie à Philadelphie (États-Unis), a adopté un texte, la Déclaration de Philadelphie, qui, depuis, définit les buts et objectifs de l’OIT. Nous reproduisons ici l’intégralité de cette déclaration, suivie de quelques commentaires.

Lire la suite