Vers une démocratie autogérée ? Dans et hors de l’entreprise

Trop connotée, difficile à mettre en œuvre sur le plan pratique et contradictoire avec le système capitaliste, pour ses contempteurs, l’autogestion serait reléguée au rang des utopies passées de mode depuis les années 1970. Pourtant, la période montre qu’il est plus que jamais nécessaire de reposer la question de la démocratisation de l’économie et du travail qui concilierait (voire réconcilierait) le rôle de travailleur/travailleuse et citoyen/citoyenne.

Lire la suite

Les vieilles et les vieux. Comment la société les perçoit. Comme ils et elles se voient.

Avant tout, c’est quoi « être âgé∙e » ? Qu’est-ce que cela change pour soi-même, et pour la société ? A quel moment se rend-t-on compte que l’on a pris de l’âge ? A quel moment la société commence à nous renvoyer une autre image de nous-mêmes, dépréciée ? Le nombre de personnes âgées s’accroît partout. D’ici 30 ans, il y aura dans le monde plus de vieilles personnes que de jeunes. L’espérance de vie augmente en France également et pourrait atteindre 77 ans en 2050. Grandir, devenir adulte, vieillir, c’est changer. Mais, passé un certain âge, ce changement devient gênant, et les personnes concernées sont « de trop », sans véritable espace de vie puisqu’elles sont supposées ne plus avoir d’avenir. La vieillesse serait donc une calamité à éviter à tout prix.

Lire la suite

Celle qui n’était pas sage. Entretien avec Geneviève Legay

Quatre années ont passé depuis que Geneviève Legay, « celle qui n’était pas sage » , a été agressée par la police en manifestation. Elle a désormais 77 ans, et le procès des responsables de la charge n’a pas encore eu lieu. Les séquelles de son traumatisme crânien ont entraîné une accélération de son vieillissement, et une perte de cette autonomie qu’elle chérit tant. Entretien chez elle, autour de ses fatigues, de ses colères, et de cette certitude malgré les épreuves : « Il faut faire la révolution, tout le temps ! »

Lire la suite

L’intergénérationnel contre l’âgisme

Pendant que se développent des discours mettant en avant le souhait d’aller vers un « vivre ensemble » plus facile et plus apaisé, se multiplient des comportements individuels et collectifs comme toute une organisation sociale qui favorisent le repliement sur soi des personnes et des groupes. Les unes et les autres trouvent mille raisons de faire des distinctions, de cibler des différences et d’en déduire des hiérarchies de valeurs. Fort heureusement, nous avons des ressemblances, des points communs, et, tout autant, des différences. Mais il n’est pas automatique que ceci conduise à une hiérarchisation des individus et des groupes et, en conséquence directe, à une exclusion « des autres ».

Lire la suite

L’évolution du pouvoir d’achat des personnes en retraite

Dans les années 1970, la société, les pouvoirs publics ont décidé de mieux considérer les anciens, de ne pas les laisser dans la pauvreté, de leur attribuer une part plus importante des richesses produites et un niveau de vie comparable à celui de l’ensemble de la population. Le taux de pauvreté a été divisé par 3,5 en 50 ans (de 35 à 11 %) !

Lire la suite

Vieux, vieille et immigré·e

Lors des manifestations de l’hiver 2023 contre le projet de réforme des retraites, les camarades sans-papiers en grève de Chronopost et DPD animaient le cortège de SUD PTT en criant « la retraite à 60 ans, on se battra… ». Cette volonté de participer d’un mouvement général interprofessionnel est d’autant plus remarquable que, pour les travailleurs en question, le droit à la retraite est, dans tous les cas, un droit amoindri, inégal. Pour nombre de nos collègues, de nos camarades dans les lieux de travail, les droits à la retraite ne seront pas les mêmes

Lire la suite

Des EHPAD hors de contrôle

« Réforme tarifaire des EHPAD : On y est presque ! » Voilà comment Le Mensuel des Maisons de Retraite titrait avec enthousiasme, point d’exclamation compris, son n° 192 de juin-juillet 2016. Ce mensuel, à destination entre autres des directeurs d’établissements accueillant des personnes âgées, avait de quoi se réjouir. Le SYNERPA, syndicat national des établissements, résidences et services d’aide à domicile privés pour personnes âgées, n’était pas totalement étranger à l’élaboration de la loi d’Adaptation de la société au vieillissement de 2015.

Lire la suite

Crimes sexuels en EHPAD : ignorés ou impunis

On pouvait imaginer qu’une fois intégrée dans un EHPAD, à 80 ou 90 ans passés, une femme pouvait se sentir définitivement protégée – et devrait raisonnablement l’être réellement – de tout prédateur sexuel, d’un conjoint ou compagnon violent à son égard, ou de la malveillance perverse d’un individu de passage, d’un proche ou d’un voisin. Il n’en est rien, au contraire : un reportage de Médiapart, publié en décembre 2022, rappelle qu’en EHPAD les femmes vulnérables sont des proies. Réalité ignorée ou minimisée ? Le ministère des solidarités reconnaît que le nombre d’agressions est probablement très élevé. L’enquête a retrouvé la trace d’une centaine de victimes de ces crimes judiciarisés depuis 2013 – ce qui n’est très certainement qu’une toute petite partie des agressions subies.

Lire la suite

Les personnes retraitées dans les organisations syndicales

Des premières sections syndicales de retraités cheminots au sein de la CGT de la fin du 19ème siècle au « Groupe des 9 », en passant par les Unions confédérales de retraités ou l’Union nationale interprofessionnelle des retraité∙es Solidaires, voici un tour d’horizon du syndicalisme chez les retraité∙es. Un syndicalisme qui doit trouver sa place, face aux capitalistes et aux gouvernements qui les représentent, mais aussi parfois au sein des organisations syndicales. Pourtant, si les deux situations sont de niveaux bien différents, un même principe devrait guider les réponses : la lutte de classes ne s’arrête pas avec la retraite !
En 2023, la question reste posée pour les 17 millions de personnes retraitées d’avoir une instance pérenne pour entendre leurs revendications ; il n’existe notamment aucun lieu où elles puissent directement discuter du niveau de leurs pensions et de leur adaptation aux évolutions du coût de la vie, par exemple.

Lire la suite

Ensemble & Solidaires – UNRPA : une association qui traverse le temps

De nombreuses associations de personnes retraitées existent en France. Elles ont été créées, pour la plupart, dans les années 1970/1980, quand le nombre de personnes retraitées a fortement progressé dabs le pays, notamment du fait de la généralisation des retraites à compter de la mise en place de la sécurité sociale en 1945/1946 et par l’amélioration de l’espérance de vie. Certaines d’entre elles sont regroupées dans une Confédération française des retraités (CFR) qui dit représenter près de 1,5 million d’adhérents et adhérentes. Ces associations se livrent notamment au lobbying en ce qui concerne les quelques revendications sociales qu’elles peuvent porter. C’est principalement à partir d’elles que, pendant des semaines en début 2023, nous avons entendu que « les personnes retraitées sont majoritairement pour la réforme des retraites portée par le gouvernement Macron ».

Lire la suite

Retraité∙es en Ukraine : entre misère et douleur

En Ukraine, 70% des personnes retraitées perçoivent une pension inférieure à 116 euros, selon le vice-ministre de la politique sociale de l’Ukraine (2023). Population des plus vulnérables, ces retraité∙es vivent un calvaire depuis le 24 février 2022, date de l’invasion du territoire par les troupes russes. Dans la misère, ils et elles doivent affronter les affres d’une guerre qui détruit ce qu’ils et elles ont mis une vie à construire. Dans ces conditions effroyables, nombre de retraité∙es participent à la résistance populaire, contre l’occupation .

Lire la suite

La ménopause, c’est pas la mort … C’est encore l’amour

Elles sont 7 femmes, habitantes de Caen et ses alentours, âgées d’une cinquantaine d’années à plus de soixante-dix… Elles ont décidé de mettre en commun leurs vécus de femmes dans une conférence gesticulée, La ménopause c’est pas la mort… c’est encore l’amour ! » Leurs vies ont été différentes et à les entendre raconter premières règles et premiers désirs, rapports à la famille et aux ruptures, luttes de femmes et résistance au travail, actes militants ou non, ménopause et amour, selon son âge on peut revivre des expériences ou les découvrir, se souvenir des combats partagés ou en prendre connaissance. Les auditoires sont fournis, féminins évidemment et de tous âges. Une manière de faire passer du féminisme entre humour et gravité et de faire de ces vies un moment de spectacle et de réflexion réjouissant. Trois d’entre elles ont bien voulu répondre à mes questions.

Lire la suite

Mathusalem, le journal qui n’a pas peur des vieux

C’était une période un peu folle, sans arrière-pensée ni idée préconçue. Mai 68 avait déposé ses meilleures traces. En ces temps-là, c’est-à-dire au début des années 1970, Dominique Le Vaguérèse-Boltanski, alors toute jeune assistance sociale, lançait, avec quelques autres, Mathusalem, le journal qui n’a pas peur des vieux, aidé en cela par toute la bande de Charlie Hebdo (avec Copi également). Quelques numéros, beaucoup de vie et de tonus, et la parution s’est arrêtée, comme s’achève un coup d’éclat.

Lire la suite

Soin des aîné∙es : de nouveaux défis pour le service public communal

Les politiques publiques locales en faveur des Anciens et Anciennes recouvrent désormais un très vaste domaine. Elles prennent des formes variées et deviennent, au fil des ans, un enjeu fondamental pour les communes. La démographie du pays fait apparaitre de plus en plus de défis et des questions nouvelles qui imposent de réfléchir en profondeur aux besoins spécifiques de ces habitant∙es. L’exemple de l’action municipale en direction des retraités à Fontenay-sous-Bois apporte des éléments d’analyse. Il s’agit d’un secteur sensible de la société, sur laquelle les récents scandales de maltraitance dans des maisons de retraite privées a apporté un éclairage cru, suivi d’une certaine prise de conscience.

Lire la suite

La fin de vie

La fin de vie est probablement l’une des questions que chaque personne a le plus de difficultés à aborder sereinement, tant pour elle-même que pour ses proches, ceux et celles qu’elle aime. Nous savons toutes et tous que nous allons mourir, un jour, mais nous avons du mal à inscrire cette réalité dans la continuité de nos vies. Quand nous abordons ce sujet, soit seul avec soi-même, soit en en partageant les questionnements avec d’autres, nous sommes vite envahis par l’amplitude des facettes du sujet.

Lire la suite

La retraite en chantant, c’est tous les jours dimanche !

C’est en 1981, que fut instituée la retraite à 60 ans. Près de 4 décennies après cette date, les capacités productives de la France ont-elles à ce point diminuées qu’il faut amputer les pensions ? Le manque de main d’œuvre est-il si grave qu’il faut contraindre les anciens à rester au boulot jusqu’à un âge canonique ? Nous comptons déjà plus de 6 millions de demandeurs d’emploi, la retraite tardive, c’est le chômage longue durée pour certains, les postes se libèrent fort tardivement.

Lire la suite

Pessimisme de l’intelligence, optimisme de la volonté

La grève nationale interprofessionnelle a démarré le 5 décembre ; plus de trois mois, comment s’étonner que le mouvement prenne d’autres formes ? Car, telle est bien la situation : il n’est plus juste de parler de grève générale, ni généralisée ; mais gouvernement et patronat seraient bien présomptueux s’ils pensaient que le mouvement est fini.

Lire la suite

Construisons une sécurité sociale du XXIe siècle

« La Sécu, on s’est battu pour la gagner, on se battra pour la garder ! » Depuis plusieurs décennies, ces quelques mots scandés sont un des cris de ralliement de celles et ceux qui s’opposent aux politiques gouvernementales de casse de la Sécurité sociale. Mais défendre la Sécu de 1945 ne suffit pas : il nous faut construire celle du XXIe siècle !

Lire la suite

L’histoire d’un régime spécial, celui des cheminots et cheminotes

Parmi les régimes spéciaux, celui des cheminots et cheminotes a souvent été mis en avant :
que ce soit pour sa défense à travers plusieurs mouvements sociaux d’ampleur ou, au contraire, comme exemple de « privilèges » selon
les termes couramment utilisés par…
les privilégié·es de la société capitaliste. Georges Ribeill revient ici sur son histoire.

Lire la suite