« Les Utopiques » n°6 : contre les lois travail et leur monde

Partagez cet article

C’est en plein tumulte social contre les ordonnances Macron, acte 2 de la loi travail, que nous avons composé ce numéro des Utopiques. Il nous a paru intéressant dans ce contexte de revenir sur le printemps 2016 de lutte contre la loi travail et son monde. Contre les lois travail même, puisque nous faisons plusieurs excursions hors des frontières de l’hexagone. Nous avons pour cela sollicité des militantes et militants qui ont bien voulu nous transmettre leurs réflexions, globales comme locales. On s’interrogera ainsi sur les caractères généraux de ce mouvement social, et ses suites possibles… que nous n’avons pas tardé à voir poindre. Un article de fond, qu’il nous a semblé pertinent de compléter en replaçant les luttes contre les lois travail sous l’angle international ainsi qu’en faisant un focus sur les référendums dentreprise, qui sont un des effets délétères de la loi. En termes de retour d’expériences militantes enfin, nous proposons un regard sur l’appel de syndicalistes On bloque tout !, sur l’intersyndicale du Havre, ville rebelle et « capitale de la grève », ainsi que sur les Nuits debout d’Avignon, Nîmes et Saint-Denis. Outre-Quiévrain, c’est un syndicaliste de la FGTB qui nous parlera de la lutte contre la Loi Peeters, « l’autre loi travail » belge.

Il ne s’agit pas bien sûr d’un bilan exhaustif, mais nous espérons que ce dossier central sur nos luttes contre les lois travail permettra à toutes celles et tous ceux qui font aujourd’hui le mouvement social de trouver matière à quelque chose qui s’apparente à de « l’analyse de pratiques »… pour mieux bâtir nos luttes de demain ! Car nous pensons en effet que si nous voulons transformer la société, mieux vaut partir de ce que nous construisons réellement, jour après jour, pour cela. Nos résistances donc. Et nos désobéissances.

Sur ce sujet, pour faire suite au dossier du numéro précédent des Utopiques, on trouvera d’utiles retours sur les Comités d’action lycéens des années 1970, sur l’expérience de la Coordination nationale des instituteurs et la grève contre le statut de maître-directeur en 1987 et sur les luttes pour l’objection de conscience et l’insoumission au service militaire. Deux articles, plus contemporains, reviennent sur les désobéissances aux multinationales et aux banques et sur l’histoire des « délinquants solidaires ».

Hors dossier, les lectrices et les lecteurs de ce numéro pourront suivre l’évolution du bulletin de paie, s’intéresser aux enjeux syndicaux et politiques de la souffrance au travail, ou encore regarder du côté de la cause Kurde et du nécessaire soutien à lui apporter, dans lequel l’Union syndicale Solidaires prend sa place.

Nous voulions également profiter de cet éditorial pour exprimer notre grande satisfaction de voir enfin Les Utopiques rejoindre les rayonnages des librairies, et ce grâce aux éditions Syllepse qui ont accepté de diffuser notre revue. Le lecteur ou la lectrice qui nous découvrirait ainsi pourra compléter sa collection, s’abonner en ligne (ou à l’aide du bulletin en fin de revue) et/ou consulter le contenu des précédents numéros des Utopiques sur notre site internet : www.lesutopiques.org.

Publiés par l’Union syndicale Solidaires, nos « Cahiers de réflexions » sont ouverts aux plumes des militantes et militants des autres organisations syndicales comme de l’ensemble du mouvement social. Dans un entretien récent donné à la revue Regards, l’historien du syndicalisme Stéphane Sirot a dit que « les syndicats ne doivent plus avoir peur de produire de l’utopie, sinon le patronat est le seul fournisseur d’utopie ! ». Nous sommes bien décidé.es à ce que notre revue soit un des instruments de cette reconquête de l’utopie et du désir de changer le monde !

Au sommaire du n°6 de novembre 2017 (132 pages, 8 euros en librairie) :

Disponible en pré-commande sur le site des éditions Syllepse.

Dossier « Leurs lois travail, nos luttes »

  • « Un mouvement social, et après ? », par Eric Beynel
  • « Les lois travail dans leur monde », par Christian Mahieux
  • « Référendum d’entreprise : l’avenir d’une illusion », par Laurent Degousée
  • « Retour sur On bloque tout ! », par Théo Roumier
  • « Nos Nuits Debout en Avignon », par Solidaires Vaucluse
  • « Saint-Denis à bout, Saint-Denis Debout ! », par Amel Dahmani
  • « Nuit Debout Nîmes, toujours là ! », par Roland Veuillet
  • « Le Havre, une intersyndicale », par Reynald Kubecki (CGT), Magali Marion, Roselyne Mabille (Solidaires) et Stéphane Rio (FSU)
  • « Réforme du travail en Belgique : entre espoirs et impasses », par Gérald Renier (FGTB)

Suite du dossier « Désobéissance(s) »

  • « Les premiers Comités d’action lycéens », par Robi Morder
  • « À bas les chefs ! Petite histoire de la Coordination contre le statut de Maître-directeur  », par Clotilde Maillard
  • « La désobéissance civile, un outil pour faire avancer les revendications altermondialistes », par Raphael Radeau (ATTAC)
  • « Délinquants solidaires », par Ibtissam Bouchaara
  • « Contester l’Armée », par Christian Mahieux

Hors dossiers

  • « Le bulletin de paie : après la supercherie de la clarification », par François Boissarie
  • « Le bulletin de paie : premier outil syndical ? » par Julien Gonthier
  • « Enjeux syndicaux et politiques de la souffrance au travail » par Jean-René Delepine et Philippe Muhlstein
  • « Ce que révèle la parole des salariés » par Nicolas Latteur (FGTB)
  • « La cause kurde : enfin la reconnaissance ? » par Anouk Colombani

« Les Utopiques » sont aussi sur FacebookPour tout contact : lesutopiques@solidaires.org

Théo Roumier

Théo Roumier

Militant de SUD Éducation et co-animateur de l'Union interprofessionnelle Solidaires Loiret
Théo Roumier

Les derniers articles par Théo Roumier (tout voir)

Partagez cet article

Théo Roumier

Militant de SUD Éducation et co-animateur de l'Union interprofessionnelle Solidaires Loiret